mardi 5 avril 2011

Détails


Des bijoux, des bijoux, des bijoux... J'adore, je ne m'en lasse jamais! Je pourrait travailler comme Arbre de Noël. Petite, je rêvais de cambrioler la bijouterie du quartier. Pas pour des raisons matérialistes (oh non!) mais pour mettre la main sur tous ces trésors qui rendent les femmes plus belles. Je me souviens qu'à cette époque le rouge à lèvres rouge, des mains soignées et des beaux bijoux étaient pour moi la quintessence de l'élégance et de la féminité.
Collier en labradorite, trouvé dans une boutique des bijoux tibétains.

3 commentaires:

Stilettostetico a dit…

Ostensibles ou discrètes, ces (upper sublimantes) parures semblent faites pour flirter avec la Chair dénudé !!! Quand "On" parle de "Préciosité exaltée à fleur de peau" . . .
ps: Triptyque perso de l'Elégance ET de la Féminité dont tu t'accomodes (naturellement) à Merveille !!!

à Bientôt, Antoine

fanny a dit…

bonjour!

oui mais oui mais...les seuls vrais bijoux qu'une femme portent,ce sont ses yeux!

Adelina a dit…

Antoine merci!

Fanny, ah si je pouvais changer des yeux comme des bijoux! Tous les jours je porterais des yeux différents!