lundi 10 mai 2010

Inspiration: Pocahontas


Pocahontas , très belle et fougueuse fille d’un puissant chef de tribu, est l’héroïne de l’une des histoires les plus romantiques de l’Amérique du Nord. En mai 1607, la fillette de douze ans regardait son père qui s’apprêtait à exécuter le capitaine John Smith, fondateur et chef de colonie de la baie de Chesapeak. Pocahontas le suivit jusqu’à l’échafaud, berçant sa tête barbue et priant qu’on lui épargne la vie.

Quelques années plus tard, les colons enlevèrent Pocahontas pour qu’elle leur serve de gage dans leurs luttes acharnées contre son peuple, tout en lui accordant le respect qui lui était dû en tant que fille de son père. Ils l’impressionnèrent tant qu’elle se convertit au christianisme et fut baptisée Lady Rebecca. Elle tomba amoureuse de John Rolphe, un des colons. Avec le consentement de se son père et du gouverneur de la Virginie, ils se marièrent. Pocahontas est morte à l’âge de 22 ans. Son histoire a inspiré de nombreuses adaptations littéraires et cinématographiques.

« Pocahontas » était aussi mon surnom pendant un moment, à cause de ma ressemblance avec le personnage du dessin animé. J’aime bien mettre en valeur mon côté amérindien, même si je n’ai jamais mis les pieds en Amérique. Je vais souvent dans les boutiques de Ralph Lauren à Paris, où je trouve parfois des merveilles, comme cette cape qui réunit l’exotisme des tenues des indiens d’Amérique et le chic européen.





5 commentaires:

stilettostetico a dit…

ET je dois dire que j'aime particulièrement la manière dont tes gants (AAaah accessoires au sujet desquels je ne cesserai jamais de gloser !!!) se font l'écho chromatique du poncho . . .
ps: une "Pocahontas contemporaine" aux allures de "Dompteuse urbaine" !!!

à Bientôt, Antoine

Khaïra a dit…

Ah, je l'ai déja dit je crois : si tu parles d'amérindiens, tu parles à mon coeur ! C'est vrai que ta ressemblance avec le dessin animé est évidente.

J'aime ce vêtement, c'est LE vêtement ethnique et classe à la fois. Le tien est juste parfait ; l'imprimé rappelle les Amériques.
J'aime aussi le burnous qui lui ressemble dans la coupe. Mon grand-père en avait un, je n'ai jamais réussi à remettre la main dessus à mon grand-regret !

(mon com sur le post précédent ne s'est pas affiché ; je disais que tu étais superbe, ça vaut aussi pour ces dernières photos !)

Soizic a dit…

Désolée de te dire que je ne sais pas si c'est ta cape qui est belle ou si c'est toi tout simplement !
Ta cape virevolte et toi tu rayonnes (et superbe comme le dit Khaïra)

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup la transition subtile entre l'histoire de Pocahontas et la cape Ralf Lauren. De plus, je ne suis pas très "éthnique", mais là j'avoue que la cape est très tentante et donne une allure folle. Magnifique ! C.

Adelina a dit…

Antoine merci! Les accessoires finissent le tenue et donnent du caractère même au style le plus banal. Je peux en parler pendant des heure moi aussi.

Khaïra je te comprends très bien. Cet univers me fait rêver aussi, j'adore les grands espaces, les chevaux. Cette cape était un coup de coeur. Ce cher Ralphe sais mixer comme personne les inspiration ethniques et l'élégance classique. Je n'ai pas reçu ton commentaire sur le post précédent. Merci!

Soizic, j'avoue sans fausse modestie que cette cape me va très bien et on se met en valeur mutuellement l'une et l'autre. Merci à toi!

C. merci, ça fait plaisir! J'adore cette cape, d'ailleurs je ne suis pas la seule. j'ai acheté la dernière cape disponible dans la boutique à côté de la Madeleine et je sais qu'il en reste encore une dans la boutique RL du Bd. St Germain.