mercredi 5 mai 2010

Adieu Céline


J’ai adoré les vêtements Céline créés par Ivana Omazic, la créatrice croate qui a redoré le blason de cette marque française. J’ai été ravie d’apprendre que ma créatrice préférée Phoebe Philo a été nommée directrice artistique de Céline. J’attendais avec impatience sa première collection pour Céline. Et je n’ai pas été déçue ! C’est l’une des plus belles collections de la saison. J’ai repéré quelques vêtements et un sac dans le catalogue et je me suis rendue à la boutique parisienne de la marque bien décidée de ne pas partir les mains vides. Et là j’ai eu un choc ! J’ai été soufflée par les prix. En une saison les prix ont triplé ! Je comprends très bien que le talent, le savoir faire et la qualité ont un prix élevé, mais pas à ce point. Pour donner un exemple : le sac Classique, parfait dans sa simplicité, à peine assez grand pour contenir un portefeuille, un agenda et un étui à lunettes coûte 2300 euros, ni plus ni moins, les prix des robes (très élégantes, certes, mais tellement simples que je pourrais coudre moi-même quelque chose de semblable) dépassent facilement 2000 euros. Je peux comprendre que les prix de certaines robes Chloé dépassent 5000 euros, car elles sont raffinées, sophistiquées et précieuses, mais j’ai du mal à payer 2000 euros pour une robe housse en coton tout simple.

Contre toute attente j’ai quitté la boutique les mains vides et je ne suis pas prête à y retourner. Je vais continuer à porter mes vêtements Céline créés par Ivana Omazic et je vais essayer de trouver une autre marque, qui offre la même simplicité élégante, sans prendre ses clientes pour des pigeonnes.

Sur la photo: robe Céline, été 2008


7 commentaires:

stilettostetico a dit…

Comme quoi (sans généraliser à l'excès) l'"Hyper Luxe" n'a pas forcément besoin de verser dans le "Show Off" pour être indécent !!!
ps: En fait cette robe -et la manière dont tu te l'appropries- me fait penser au slogan de la marque "La City, (qui) habille les femmes nues" : ambition commune à tous les créateurs textiles bien au-delà des frontières entre gammes de produits . . .

à Bientôt, Antoine

Soizic a dit…

Très chic et féminine dans cette tenue Celine et Paul&Joe.
Quant aux prix de certaines marques il est exacte qu'il y a de l'abus.
Je ne connaissais pas du tout les tarifs de Céline mais là ça fait mal au portefeuille !!
La collection est belle mais à quel prix ...
En tout cas ta robe marine est superbe - tendance - indémodable bref tu as tout bon,tu peux la garder plusieurs années sans te lasser.

Anonyme a dit…

Je comprends ta déception....
Parfois, je me demande pourquoi certains acceptent de payer un prix épouvantable pour un produit qui ne le vaut pas.....
Je ne parle pas du luxe vrai, mais de l'illusion....

béatrice

Little Style Box a dit…

Effectivement, Celine est une marque de luxe, et les prix sont donc élevés.
Mais pour modérer ces propos, pour avoir travaillé dans ce genre de maison, les prix sont justifiés par l'utilisation des plus belles matières et d'un savoir faire Made in France, qui est de plus en plus rare. Ne croyez pas que H&M fait moins de marge que les maisons de luxe, les marges dans le wear sont assez similaires. Par contre, quand vous achetez un vêtement H&M à 20€, c'est que la matière aura coûté 2€ et le travail 2€, donc le travail d'un chinois travaillant 6 jours par semaine dans une usine et revenant voir sa famille une fois par an...

Chaque chose à son prix...

Adelina a dit…

Antoine, je découvre que la simplicité peut être aussi indécente que l'ostentation.
P.S. Merci!

Soizic merci! C'est l'avantage des tenues intemporelles. On peut amortir le prix. La collection Céline est très belle, mais la culpabilité de mettre ces prix pour des pièces basiques, enlèverait tout le plaisir et la légèreté d'esprit.

Béatrice, le luxe est cher, mais tout ce qui est cher n'est pas forcément luxueux.

Little Fashion Box, je suis d'accord avec le fait que le luxe ait un prix élevé, mais il y a des limites. J'achetais souvent des vêtement Céline. Même avant c'était très cher, mais l'équilibre qualité -prix était raisonnable. Quand en une saison les prix doublent, voire triplent, on assiste au coup de "foutage de gueule" ou au coup de marketing, si vous préférez. Chaque chose a son prix, mais pour donner un exemple, j'ai trouvé chez Chloé un sac quasi identique du sac Classique de Céline, mais deux fois moins cher.

'Cile a dit…

Je viens de découvrir votre blog et je vais suivre vos conseils, très judicieux !

Cette robe a une coupe magnifique.
Je suis une adepte des robes et des jupes, surtout celles avec des coupes années 50.
Dommage que mon budget soit limité, sinon mon placard en serait plein !

Adelina a dit…

Merci 'Cile!