vendredi 23 octobre 2009

Cinéma noir

Ce genre cinématographique est né pendant la Seconde Guerre Mondiale aux Etats Unis et a perduré sous sa forme classique jusqu'à la fin des années 50. Mystère, crime, séduction sont les maîtres mots de ce genre. Les personnages féminins de ces films ont une importance primordiale. Ce sont des femmes fatales, mystérieuses, dangereuses, ténébreuses et toujours irrésistiblement séduisantes. Malgré son assurance apparente, le personnage de l'homme n'est qu'un jouet dérisoire entre les mains de la femme. Une source d'inspiration inépuisable.

11 commentaires:

stilettostetico a dit…

Wooooow le caressant jeu d'ombre ET de lumière sur ta peau dénudée combiné à la symbiose gants /crinière de jais est ( comme ton regard) divinement ensorcelant (Une des plus belles photos de ton Blog) !!!
ps: Mmmh Au sujet de la "Femme Fatale", j'ai lu il y a quelque temps un extrait extrêmement instructif d'un Essai de Slavoj Zizek, "Lacrimae rerum : Essais sur Kieslowski, Hitchcock, Tarkovski et Lynch", Editions Amlsterdam, 2004 (En fait On m'avait transmis le "cyber lien" , Mais il est désormais obsolète,En revanche si tu le souhaites je peux éventuellement t'envoyer une version "scannée" de la version imprimée du lien supprimé) . . .

à Bientôt, Antoine

Adelina a dit…

Merci Antoine!!!

PS: ça m'intéresse énormément. Si tu pouvais m'envoyer la version "scannée" ça serait génial.
Mon adresse: guyadelina@wanadoo.fr

Soizic a dit…

En voyant ton portrait, je me dis que cette femme à l'élégance Impeccable donne corps au summum du chic parisien.
Quittescence du chic, magie d'un geste, d'une allure -
Quel portrait !!

ithaa a dit…

Très joli portrait!

Adelina a dit…

Soizic merci pour ton commentaire élégant!

Ithaa merci!

arwen a dit…

je ne pourrais pas dire mieux qu'Antoine, mais wouaaaahhh! tu es superbe sur cette photo!!!aussi Gilda que l'on peut l'être!!!

Adelina a dit…

Merci arwen! Gilda est ma référence , mon idole, l'incarnation du glamour absolu.

Anonyme a dit…

Ce serait gentil de remercier Soline Roux pour ce cliché non ?

Adelina a dit…

Soline Roux n'a rien à voir avec ce cliché. Ce cliché est mon idée, librement inspiré par le célèbre film Gilda. La photo a été prise avec mon appareil Canon EOS 4O D avec l'aide de mon ami. Je suis la seule personne qui possède le format "brut" de cette image, au cas où quelqu'un aurait l'idée de contester mes droits d'auteur.

Anonyme a dit…

Personne n'a cette idée.
Merci de m'avoir répondu.
Paul.

Adelina a dit…

Ou au cas où quelqu'un aurait une lumineuse idée (absurde et impolie) de me réclamer des remerciements pour MON travail et pour MON image ... ce qui revient au même: contester mes droits d'auteur