vendredi 18 septembre 2009

Hors du temps


Les gants, les chaussures, les bouts de tissus colorés, les fourrures, les cuirs, les perles, les diamants, les émeraudes, tout ce tourbillon multicolore des artifices éphémères est aussi vieux que le monde. Déjà dans le jardin d’Eden le diable a transformé les fleurs en pierres précieuses pour tenter Eve. Quelle est la source de cette fascination qui apparaît dans les yeux contemplant la beauté, même la plus superflue et passagère au monde, comme la beauté d’une coupe d’une robe, d’une ligne d’une chaussure, d’un éclat d’un bijou ? Toute cette beauté est emportée par le temps, comme les feuilles mortes au moindre coup de vent. Et avec un appétit insatiable l’humanité se remet à la recherche d’un nouveau frisson esthétique. Les lignes modifient leurs courbes, les bijoux changent d’éclat, une nouvelle couleur surgit des ténèbres pour disparaître aussitôt et, qui sait, renaître un jour de leurs cendres. Ce tourbillon éternel, ne serait-il qu’un divertissement, un piège sur la route sinueuse qui mène vers l’élégance ultime, vers la grâce hors du temps?

Je considère de plus en plus la mode comme un ennemi intime, je tends vers l’élégance intemporelle, l’élégance qui n’a pas besoin de bouts de chiffons pour s’exprimer, l’élégance à fleur de peau. Je garde mon attachement juste pour quelques pierres précieuses, car voyez-vous, c’est un souvenir du jardin d’Eden…

Photo: Angela Lecomte

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Tellement vrai et si joliment dit.
Bonne journée Adelina

Soizic a dit…

Avoir une belle élégance ? ne serait-ce pas tout simplement cette particularité des êtres , qui serait le charme !
Et être totalement détachée de la mode ? hum dur, dur
non ?
Mais la mode étant éphémère, les pierres elles, se transmettent sans jamais disparaitre et racontent toujours une histoire.

Soizic a dit…

Adelina,
Cette après midi j'étais sur Eygalières, j'ai aperçu une jeune femme qui te ressemblait ... j'étais stationner devant la mairie mais n'ai pas osé interpeller cette charmante personne !!!......
(Une amie se mariait cette après midi)
Mais bon, peut être aucun rapport avec toi.....
Bon week end

Adelina a dit…

Anonyme, merci!

Soizic être détaché de la mode est pratiquement impossible! La mode est partout: dans les salles du cinéma, sur les affiches publicitaires, dans les rues, dans le métro, surtout dans les têtes des gens. Je tente juste de prendre un peu de recul par rapport à la mode (dur, dur! :lol:).
Sinon je trouve qu'un geste, la façon de bouger, de parler sont beaucoup plus importants que les vêtements. Quand aux pierres fines, c'est mon péché mignon.

J'ai été à Eygalières cet après-midi, j'ai vu qu'il y avait un mariage. Si la femme que tu as vue, portait un jean, de derbys de couleur blanche, une longue chemise à carreaux et une veste en lin, c'était moi. Tu aurais du m'interpeller! ça me ferait plaisir de te parler.

Bon week end

Soizic a dit…

Bon et bien c'était bien toi que j'ai vue, je regrette de ne pas t'avoir parler , Bon et bien maintenant il est trop tard, comme quoi il faut toujours aller de l'avant !!

stilettostetico a dit…

Wooow un texte Franchement Magnifique dont le Raffinement rhétorique est à la hauteur de ce qu'il évoque !!! Mmmh cette séculaire fascination pour le Beau ne reflèterait-elle pas un éternel Désir de Sublimation (à forte connotation narcissique), dont ces précieux artifices seraient le vecteur privilégié ? (Passionnant) Mystère . . .

à Bientôt, Antoine

Adelina a dit…

Oui, Antoine, c'est un vrai mystère, un peu comme l'existence du Dieu...

Soizic, si tu repasses à Eygalières, écris-moi, ça me ferait plaisir de te recontrer.

Soizic a dit…

Merci Adelina, je n'y manquerai pas et c'est très gentil de ta part.