lundi 22 juin 2009

Les Parisiennes

Quand je suis arrivée à Paris pour la première fois, j'ai été impatiente de voir ces créatures magnifiques, les muses de Kiraz aux jambes interminables et aux yeux de biches. Je me suis précipitée dans les rues avec mon petit appareil argentique... et j'ai vécu une des plus grandes décéptions! Les femmes de Paris m'ont paru terriblement ordinaires. Je cherchais en vain les silhouettes longilignes, les yeux en amande démesurés, les bouches en forme de coeur.
Je cherchais ces créatures élégantes et intemporelles, dépensières et gourmandes, sensuelles et ingénues. Et je ne les trouvais pas ! Mes amis français éclataient de rire. "Les Petites Parisiennes de Kiraz ? C'est un mythe!" Et comme disait Sacha Guitry: "le mythe ce n'est pas le mari de la mite. Le mythe c'est quelque chose, qui n'éxiste pas!"
Il m'a fallu deux ans pour m'habituer aux nouveaux critères de beauté et d'élégance (qui sont très différents dans mon pays d'origine). J'ai appris à apprécier la beauté subtile et naturelle des Parisiennes. Et parfois il m'arrive d'être témoin des moments de grâce hors du temps. Un geste, une pose, un regard et je les vois, les Petites Pariziennes de Kiraz. En vrai.







13 commentaires:

ithaa a dit…

Ahhhhh Kiraz et ses parisiennes!
Quel bel hommage avec les deux premières photos! les mots ne suffisent plus...
J'aime beaucoup les deux dernières photos. La première avec son concentré de glamour et la deuxième avec une image sur la vie trépidante et insouciante de la parisienne.

Soizic a dit…

Que ces dessins ont pu faire rêver ! Mais il est vrai qu'un geste, une attitude, un regard, peut être beau et grâcieux.
Le fantasme de la femme parisienne est toujours présent, à son opposé le français avec son béret et sa baguette de pain !!

Anonyme a dit…

Bonjour !!
Je me devais d'écrire quelque chose, ton billet tombe pile poil !
La semaine dernière, je suis allée à Paris en RER, je me suis promenée un peu aux environs de Port Royal, et j'en ai profité pour regarder le style des Parisiennes qui fait tant parler, principalement en opposition avec d'autres looks locaux !

J'ai regardé les femmes de 15 à 50 ans, une sacrée échelle d'age, tout de même.
Elles ont de l'allure, en ayant l'air "négligées". Rien de trop superficiel, d'artificiel ! En apparence !
Si le cheveux est couleur nature, et pas hyper coiffé, il l'est quand même : la raie n'est pas droite, les cheveux pas lisses, mais c'est coiffé, bombé ou plaqué comme il faut avec des volumes maitrisés et cohérents. Pareil pour le maquillage, tout y est, mais en quantité juste suffisante : fond de teint, fàp, mascara, ràl discret.
Les vêtements sont bien coupés sur des femmes certes assez fines, mais surtout qui portent ce qui leur va dans des couleurs faciles et basiques, un peu accessoirisées, mais pas trop.
J'ai croisé une jeune femme très apprêtée, avec une coiffure aux couleurs vraiment étudiées, impeccables, et ça se voyait, elle n'avait pas cette fraicheur, ce naturel(amélioré) de nombreuses autres femmes. C'est tout un art !

Merci adelina pour ce bel article !!
Béatrice

Hélène a dit…

Très belle article, encore une fois! Je trouve ta façon d'écrire toujours simple, concise, très agréable... Bref très bien écrit! (un ton très différent du reste de la "blogosphère").
C'est pourquoi je me permets une petite question indiscrète (à laquelle tu jugeras de répondre ou non, sans offense ;-))... De quelle région du monde viens-tu, mais surtout es-tu bilingue de naissance ou as-tu appris le français plus tard? Dans tous les cas, félicitations pour ce blog et pour ton expression toujours si juste et raffinée!

Adelina a dit…

Ithaa merci beaucoup! J'ai joué au paparazzi à Paris.
La Parisienne abstraite fait rêver par son élégance. Kiraz a réussit à saisir la grâce et la lumière des ces femmes dans les dessins. Les Parisiennes de kiraz sont à la fois inaccessible et très familières.

Béatrice c'est vrai que la signature de la Parisienne, c'est justement la note de négligence , bien étudiée.

Hélène merci! Je suis russe. J'ai commencé à apprendre le français à 18 ans. Je vis en France depuis 6 ans.

Adelina a dit…

Soizic, tu as raison,l'homme français fait moins rêver que la Parisienne. Je me demande pourquoi.

Christine a dit…

Pourrais-je te suggérer de nous parler une fois des critères de beauté et d'élégance dans ton pays d'origine. As-tu fondamentalement changé de style depuis que tu es en France, et si tel est le cas, comment ta mue s'est-elle opérée? Bonne soirée.

Adelina a dit…

Christine j'ai prévu de faire un article sur le style des femmes russes. J'attends d'aller faire un tour en Russie pour faire des photos.
En quelques mots: une femme russe aime être spéctaculaire, pas forcémanr élégante. Les femmes coquettes de mon pays d'origine craignent d'être "underdressed", comme les françaises ont l'horreur du "overdressed". Les jeunes femme russes sont en générale très bien faites et ont des longues jambes. Et elle ne ratent pas une seule occasion de le montrer. L'élégance "low profile" à la Charlotte Guinsbourg ou à la Cléménce Poésie n'est pas vraiment appréciée en Russie. On croise dans les rues des poupées Barbie vivantes (style Natalia Vodianova ou Olga Kurilenko), enveloppées dans des fourrures précieuses et perchées sur des hauts talons à tout moment de la journée. Personnellement j'aime bien cette approche, mais j'avoue que c'est difficilement adoptable à d'autres pays.
J'ai trouvé mon style entre deux mondes, entre deux visions de l'élégance.Je mélange l'exotisme et le minimalisme, la sophistication et la décontraction, entre le luxe et la simplicité.Je me sens à l'aise partout. Mon style est métissé comme moi-même. Je ne suis ni russe, ni française, ni mongole, mais j'ai pris ce qui me plaît dans la culture et la civilisation des ces pays.

stilettostetico a dit…

Mmmh En fait je pense que ce fameux "effortless CHIC" caractéristique de cette Parisienne tant fantasmée (ET qui se mue parfois en ensorcelante Réalité) est avant tout un modèle d'Elégance . . . potentiellement Universel !!!! OU quand le Style participe culturellement d'une certaine "Tradition universaliste à la Française" . . .

à Bientôt, Antoine

Christine a dit…

Merci Adelina pour ta réponse très complète et personnelle. Je me réjouis de découvrir bientôt les photos que tu nous rapporteras de Russie. Et je t'envoie un mail pour prolonger cet échange.

Anonyme a dit…

je t'ai vu à la télé hier soir avec ton beau mari "vintage"
vous formez un joli couple

Kinderstudent a dit…

Si je ne savais pas que tu étais d'origine russe, j'aurai certainement été tentée de te dire que pour moi, tu es l'élégance française.
Un rien ne t'habille.
Ma mère m'a toujours dit qu'une femme qui est élégante, dans n'importe quel vêtement, même un sac à patate: est et restera toujours élégante.

Pour moi, la parisienne est à mon image une femme élégante et raffinée.

Milou du CD

Adelina a dit…

Merci Milou!

Pour moi il ya deux Parisiennes: une abstraite, élégante et raffinée, celle qui fait rêver et inspire , et il y a aussi la Parisienne rééle, la parisienne qui travaille, qui rend le métro etc. Parfois on peut voir la symbiose des deux. Et c'est magique. J'ai l'impression de voir les films classiques en vrai, ou les Parisiennes de Kiraz.